Les habitudes de lecture

Peu de maisons québécoises possèdent des bibliothèques bien garnies. À l’exception de l’élite professionnelle et intellectuelle, la population en général s’abreuve aux livres scolaires des bibliothèques publiques et institutionnelles, à ceux reçus en cadeau, prêtés par des amis ou achetés pour les vacances. À la différence du livre qui nous retient jusqu’à son dénouement, le magazine propose une lecture décousue, en plusieurs étapes, par rubrique, selon son humeur et le temps disponible. On peut tout lire dans un magazine, d’une couverture à l’autre; on peut aussi choisir des articles ou simplement le regarder et lire les grands titres. L’on s’en fait un loisir si agréable!

 

Pour relaxer, au gré des envies

Marcelle

Extrait Marcelle

La lecture s'adapte au contenu

Réjeanne

Extrait Réjeanne

D'un couvert à l'autre et dans l'ordre

Beatrice

Extrait Beatrice

 

Pour certaines femmes, les magazines accompagnent des moments précis de leur journée. Il existe une corrélation entre la période de la journée et la fonction qu’a la lecture pour les participantes. Celles qui lisent le soir le font pour se détendre alors que celles qui commencent leur journée avec un magazine y voient une façon d’obtenir une bonne dose d’information. Les femmes âgées de moins de 30 ans lise pour passer le temps pendant un trajet en transport en commun.

 

Juste avant de s'endormir

Maryse

Extrait Maryse

Le dimanche, on a du temps

Jeanne d'Arc

Extrait Jeanne d'Arc

Médiathèque en ethnologie et patrimoine